letransfertpellicule

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Envoyer

Tachymétrie vélocipédique

Ceux dont le projecteur tourne de manière irrégulière pourront être intéressés par ce petit montage.
Il s'agit d'utiliser un compteur de vitesse destiné à une bicyclette pour mesurer en temps réel la fréquence d'images du projecteur.

Après avoir retiré de son support le petit aimant que l'on fixe sur la roue du vélo, on le place sur la poulie solidaire de l'obturateur.
Il n'est pas nécessaire de le fixer, car sa force d'aimantation suffit à le maintenir en place, même à 25 i/s.
Le capteur de vitesse (fixé sur la fourche du vélo) est lui placé en regard de la poulie, à l'aide par exemple de "PataFix" :

tachym-tre-dans-projecteur

Il faut maintenant régler le projecteur pour le faire tourner exactement à 16,66 i/s.
Pour cela, on peut utiliser la méthode proposée par Jojonase ou bien tout simplement une bande amorce de 4,23 mètres
(1000 images Super8) collée en boucle, qui doit tourner en une minute exactement.

Ensuite on étalonne le compteur pour lui faire afficher la vitesse du projecteur.


A 16,66 i/s, on obtient le résultat suivant sur le tachymètre :

16-is-tachi

 

Et à 25 i/s :

25-is-tachi

250 Km/h ! Pas mal pour une bicyclette, non ?

A titre d'exemple, le bon réglage de circonférence de roue de bicyclette pour mon compteur est de 2770 mm,
mais cette valeur varie en fonction du diamètre de la poulie de l'obturateur.

Le principal avantage de ce montage est de permettre de surveiller la fréquence d'images en temps réel,
pour corriger facilement l'apparition des battements lumineux. La plupart des autres méthodes n'ont pas cet avantage du "temps réel".

 

Visiteurs en ligne

Nous avons 8 invités en ligne

Connexion