letransfertpellicule

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Heurtier P6 24B en 16.66is

Envoyer

 

Toujours à la recherche du "plus mieux" j'ai bricolé mon projecteur Heurtier P6 24B pour essayer de l'adapter à une vitesse compatible avec la qualité du transfert 8 et S8  ( 16.66images seconde car 3pâles). Je rappelle que le moteur est un moteur asynchrone courant alternatif.

heurtier P6 24B


En premier, j'ai désolidarisé l'alimentation de la lampe de projection de l'appareil (alimentation séparée par un transfo externe) pour ne pas que les réglages de vitesses moteur décrits plus bas influent sur la puissance de lampe. On remarquera la fine plaque blanche servant de diffuseur.

Lampe Transformateur 12V

 

La vitesse du moteur asynchrone est fixée par la fréquence du secteur 50Hz. Il faut donc adapter la vitesse en modifiant les diamètres des poulies d'entrainement. Je suis parti de poulies existantes, notamment pour le moteur. Fixées en bout d'une perceuse à colonne, je les ai diminuées en diamètre avec une lime

Poulies

Pour approcher de la vitesse préconisée, j'avais défini par tâtonnement les diamètres des poulies (moteur et entrainement) en faisant défiler une boucle de super 8 de 1080 images (long. développée 4,576 m) J'étais arrivé à approcher au plus près les 16,66 i/s. J'ai refait des poulies de diamètres différents entrainées par une courroie (joint torique). J'ai réalisé celles-ci sur un petit touret. De ce coté, l'entrainement est correct (sans patinage).


__

Ensuite, je réglais en cours de transfert avec un potentiomètre installé dans le boitier que l'on voit sur la photo. Je n'en connais pas les caractéristiques Je rappelle que la lampe de projection est alimentée séparément donc en dehors de ces réglages.

J'ai intercalé ce potentiomètre de puissance sur l'alimentation 220V du moteur-projecteur qui me permet d'affiner cette vitesse en visualisant le film renvoyé du caméscope sur une TV et sur l'écran de l'ordinateur. Le réglage ou plutôt les variations de la vitesse du projecteur sont faites avec un potentiomètre que j'ai installé dans un boitier ventilé car ça chauffait un peu trop. Ce n'est certainement pas le type de variateur qu'il faudrait mais je l'ai récupéré sur le projecteur irrécupérable, car incomplet, qu'un ami mettait à la poubelle. Je m'en sert pour ajuster finement la vitesse en créant une perte de puissance dans le moteur.


Le contrôle de vitesse par la visualisation sur une TV ou un moniteur de contrôle n'est pas très aisé. Je viens d'expérimenter le contrôle de vitesse en temps réel en collant un disque stroboscopique 108 secteurs pour 18 dents sur le bouchon de maintien de la molette d'entrainement supérieure. A priori, celui de 108 secteurs semble convenir car la roue parait la plus immobile quand le projecteur est en marche ce qui signifie, je pense, que mon appareil n'était pas trop mal réglé. Les légères variations de réglages par le potentiomètre sur l'alimentation 220V du moteur font effectivement basculer les traits vers un coté ou vers l'autre. J'ai fait le test sous l'éclairage d'ambiance par un tube néon donc totalement incompatible lors de la projection pour le transfert (trop de lumière) Il faut que je trouve une solution d'éclairage ponctuel du disque.

Pour plus d'information sur la méthode de mesure de vitesse stroboscopique, vous pouvez aller lire cette discutions sur le forum.

Et ici la réalisation de JMC et GillesH


 

 

Visiteurs en ligne

Nous avons 13 invités en ligne

Connexion