letransfertpellicule

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Neat Vidéo

Envoyer

Par JC29 et la participation de Léon

 

Pour toutes questions, vous pouvez aller les poser  sur le forum et télécharger le pdf.

1.    Introduction 

1.1.  Présentation

Neat Video est un filtre conçu pour réduire le bruit et le grain dans la vidéo numérique.
Neat Video détecte, analyse et réduit le bruit. La qualité de la réduction de bruit fourni par Neat Video est plus élevée que celui d'autres méthodes car Neat Video intègre les plus avancées algorithmes de réduction du bruit du secteur et tient compte des caractéristiques spécifiques des dispositifs de capture vidéo (caméra vidéo, caméscope, ordinateur, tuner TV, etc...) afin d'obtenir la filtration personnalisée la plus précise.

 
En outre, Neat Video peut faire de la vidéo plus nette sans aucune dégradation de la qualité. La combinaison du Smart  sharpening et le filtrage du bruit rend possible un tel effet.

 
Neat plug-in vidéo est disponible en trois éditions selon le host: Démo, HOME et Pro.
• Démo plug-in est une édition gratuite du logiciel avec des fonctionnalités limitées,
• HOME plug-in prend en charge jusqu'à 1280x720 pixels,
• plug-in Pro fournit toutes les fonctionnalités sans limites de taille de l'image.

1.2.  Caractéristiques

1.2.1. Réduction du bruit et Smart Sharpening

• filtre de bruit avancé pour réduire le bruit et le grain dans des images numériques,
• filtration temporelle de réduire plus de bruit et mieux préserver les vrais détails
• Le contrôle complet sur le filtre pour atteindre le niveau de réduction de bruit souhaité
• filtre d'accentuation Smart sharpening faire de la vidéo plus nette sans amplification du bruit
• CUDA et OpenCL pour accélérer le traitement en utilisant le calcul des  GPU.

1.2.2. Profiles de réduction selon le matériel

• Les profils personnalisés pour faire de la réduction de bruit précis spécifique à l'appareil de capture
• Profil Auto pour établir des profils de bruit pour les appareils de vidéo-capture personnalisés

Certaines fonctionnalités ne sont disponibles que dans la Home ou Pro plug-in.

1.3. Compatibilités

Neat Video plugin existe pour les logiciels et les plates-formes suivants :

Premiere Pro(Win and Mac), Premiere Elements (Win and Mac)

After Effects(Win and Mac)

Final Cut Pro X / 7 / 6, Motion, Final Cut Express (Mac)

AVX hosts: Media Composer / Symphony (Win, Mac), News Cutter, Avid DS

OFXhosts: Nuke (Win, Mac, Linux), Scratch (Win, Mac), Fusion, DustBuster+, DaVinci Resolve (Win, Mac, Linux)

Vegas Pro, Sony Vegas Movie Studio

VirtualDub (utilisable aussi avec Magix Video Pro X5 et dans les scripts AviSynth)

Pinnacle Studio

Edius 7 / 6.5

Le présent manuel est compatible avec ces logiciels car l'interface homme/machine est la même pour ces versions du plugin. Voir http://www.neatvideo.com/overview.html pour toutes informations complémentaires.

2.   Les concepts

2.1. Les fonctionnalités de Neat Video

Neat Video est un filtre vidéo numérique. Sa fonction principale est de réduire le bruit dans la vidéo numérique.


Neat Video peut travailler avec des clips vidéo produits par des appareils d'enregistrement vidéo - caméras vidéo, caméscopes, ordinateurs tuners TV, les numériseurs de films, etc... Le logiciel peut être ajusté à un dispositif particulier à l'aide d’un profil de bruit de l'appareil qui décrit le bruit caractéristique de l'appareil de travail dans un certain mode.


Un profil de bruit de l'appareil est construit par  analyse de ces zones d'une image vidéo qui ne contiennent pas de détails visibles. Habituellement, Neat Video peut trouver ces régions sans traits automatiquement. Dans des cas difficiles, vous pouvez l'aider et sélectionnez une région sans traits manuellement. Trouver ces zones est très facile pour les yeux humains, mais peut parfois être un peu difficile pour les logiciels.


En analysant des régions sans traits dans une image, l'analyseur Neat Video construit un profil qui décrit le bruit dans ces domaines. Avec ce profil, Neat Video peut efficacement réduire le bruit dans  l'ensemble du clip vidéo.


Le filtre de bruit traite les données vidéo en plusieurs gammes de fréquences spatiales. Cela rend possible la réduction du bruit dans une plage de fréquence même si les détails sont présents dans d'autres gammes.

 

Le filtre peut également traiter sélectivement l'un des canaux de couleur (RVB). Outre la filtration intra-trame,  Neat Video s'applique également temporellement (inter-trame). Neat Video utilise plusieurs trames consécutives pour mieux réduire le bruit et préserver plus encore les vrais détails dans chaque trame. Cela améliore la qualité globale de réduction du bruit.


En plus du filtre de bruit, il est un filtre d'accentuation qui "aiguise" seulement les détails importants sans pour autant augmenter le niveau de bruit.

 

La procédure peut semble fastidieuse à mettre en œuvre mais avec l’habitude, on y arrive facilement. Pour faire ce manuel, je me suis servi d’un clip d’une durée de 1’16’’ mais qui propose plusieurs surfaces unies : un ciel bien bleu, un ciel le soir, quelques façades unies de maisons, un gazon, des immeubles, etc… et pour faire le profil de l’appareil et du filtrage, ça ne met pas plus de 1 à 2 minutes. Un peu plus long, c’est de tester sur plusieurs clips…

 

Ensuite, c’est l’assurance de pouvoir utiliser Neat Video sur un ensemble de clip du moment que l’appareil de capture et les conditions sont les mêmes.

 

Exemple de Workflow pour de l’argentique :

En 1 Capture -> 2 -> getdups -> 3- stabilisation -> 4- Neat Video -> 5- interpolation -> montage avec un NLE.

 

2.2. Le profil

C’est la base de travail du filtre. Lors du calcul d’un profil, Neat Video affiche une courbe pour chacune des couleurs Rouge, Bleu et vert.


Comme on le voit en bas de cet écran, le trait juste au-dessus des boutons va du plus foncé au plus clair.
L’analyse de Neat Video consiste à trouver le plus de points de cette courbe pour chacune des couleurs et pour chaque luminosité. Quand un point est calibré, il prend sa couleur, quand un point n’est pas calibré, il reste en jaune.

L’auteur préconise que la courbe idéale est celle qui garde la même tendance d’inclinaison de la gauche vers la droite, généralement un peu plus haut à gauche que la droite et ceci pour les 3 couleurs.  Pourquoi : c'est généralement dans les basses lumières qu'on trouve le plus de filtrage à faire.

Il arrive que le bruit d'une image soit relativement uniforme et ne permet pas d'avoir une courbe inclinée. Cela correspond à un bruit de même nature aussi bien dans les basses lumières que les hautes lumières. Dans ce cas, il faudra chercher des scènes avec plus ou moins de lumières et renouveler le profil pour vérifier, d'où l'intérêt d'avoir dès le départ le plus de clips disponibles pour un appareil de capture.

2.3. Types de bruit

Neat Video est conçu pour réduire le bruit dans une séquence vidéo produite par des caméras vidéo, caméscopes, ordinateurs tuners TV, numériseurs de films et peut également être utilisé pour traiter d'autres sources vidéo. Pour être efficacement traitée, un clip vidéo doit satisfaire aux exigences suivantes:
 

Le bruit doit être distribué uniformément dans chaque trame, c'est à dire, il n'y aura pas de fortes poussées d'intensité du bruit dans certaines régions d'une image ou d'importants changements de caractéristiques de bruit. Une surface la plus uniforme.

Neat Video fonctionne très bien, par exemple, avec des clips vidéo produits en mode haute sensibilité d'une caméra vidéo numérique (bruit numérique) ou avec des images capturées sur film très sensible (le grain du film). Cependant, des traces de particules de poussière sur un capteur ou le film ne satisferont pas à la condition d'uniformité, et par conséquent, ne sont pas éliminées efficacement par Neat Video.

Une autre source possible de bruit est la compression vidéo. Le bruit de compression est approximativement uniforme lorsque la qualité de la compression est obtenue. Une faible qualité de la compression génèredu bruit non uniforme. Par conséquent, nous vous recommandons d'utiliser les niveaux les plus élevés de qualité chaque fois que possible. Essayez d'éviter les artefacts de compression visibles dans les données vidéo en commençant dès les premières étapes de votre flux de travail de post-traitement.

Le bruit doit être concentré dans les fréquences spatiales élevées et moyennes. Cette condition est généralement satisfaite par la plupart des clips vidéo produits par des appareils modernes de capture vidéo numérique.
 

3. Création d'un nouveau profil à partir d'une image sélectionnée d'un clip

 

Le plugin est installé. Vous allez construire le profil pour votre caméscope ou APN.

Avant d'appeler le filtre, il faut se positionner, via la ligne de temps, sur une image qui présente des surfaces unies les plus grandes possibles (au moins 128x128 pixels). Ce peut être un ciel pur, une façade bien unie, etc... Pas de relief, pas de fil électrique.

 

De l'uni et rien que de l’uni.

 

La première fois qu'on charge Neat vidéo dans un host, on retrouve à gauche la fenêtre de configuration (selon les logiciels, cette fenêtre est automatiquement calculée à partir des données du projet, si ce n’est le temporal radius).

 

 

VIDEO SCAN TYPE : Si la vidéo est progressive, Neat Video travaille à partir d’une image complète, si la vidéo est entrelacée alors Neat vidéo travaille par demi-trame, les lignes impaires d’abord puis les impaires. La hauteur de l'image est divisée par 2 (équivalent à une image dont on a fait un séparatefield dans avisynth).

 

Intra-frame filter : Il faut presser le bouton configurer pour calculer le profil dans l'image.

 

Temporal filter : Neat video se sert des images précédentes, de l'image en cours et des images suivantes pour améliorer le filtrage (dans l'exemple 3 = 7 images). Attention, plus il y a d'images, plus le traitement sera précis mais consommateur de ressources, donc plus long.

 

Adaptive filtration : Comme un profil est calculé à partir d'images fixes, en cochant cette case, Neat Vidéo va adapter le profil tout au long de la séquence pour obtenir la meilleure qualité.

 


 

J'ai cliqué sur le bouton "Configure".

 

4.Le profil automatique

 

S'assurer que l'on est bien positionné sur l'onglet "Device Noise Profile"

Aller au menu "Tools" et sélectionner "Advanced mode" (la 1ere fois)

Ne jamais oublier à chaque fois qu’on est en création d’un profil de cliquer sur "menu profile -> New". Cette opération n’est pas à faire entre 2 images pour compléter le profil. Sinon on repart à zéro.

Cliquer sur le bouton "Auto Profile"

 

 

Dans les cas difficiles, Neat Video n’arrive pas à trouver une assez grande surface et uniforme dans l'image. Vous remarquerez que la zone sélectionnée, par exemple, contiendra des informations importantes, pas seulement du bruit. Dans de tels cas, Neat Video vous avertit également que la zone n'est pas adaptée à l'analyse. Il se peut que la zone sélectionnée ne soit pas uniforme dans un ou plusieurs canaux RVB ou est trop petit.

 

 

Une solution est peut-être de trouver une surface gris neutre pour le profil automatique.

 

 

 

Neat Video n’a pas trouvé une surface assez grande -> NO. Il faut changer d’image.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Neat Video a trouvé une surface assez grande.

 

Neat Video affiche un rectangle bleu si la zone est égale à 128 x 128 pixels.

 

Si la zone n'est pas en bleue, il vaut mieux changer d'image.

 

 

 

A la droite de l'écran, Neat affiche le résultat (93%) du profil automatique sous la forme d'un graphique.  Un bon profil commence à partir de 80 à 85% en automatique.

 

Si le % est faible, il vaut mieux abandonner et rechercher une autre image.

 

Concernant la courbe du graphique. Le mieux est de partir du haut à gauche vers le bas à droite ou au moins un écart de 90 entre les points les plus hauts et les plus bas.

 

 

Ici l'écart n'est pas assez grand, ce n’est pas assez incliné à mon gout. Mais c’est pour le type d’appareil de capture/film que je pratique. Il en est peut-être autrement pour vous.

 

 

J'ai trouvé une meilleure image:

 

 

 

 

Il faut maintenant sauvegarder le nouveau profil. Dans la zone "Device Name and Mode", on saisit un nom mnémonique, dans la zone sous le nom, quelques informations liées au caméscope ou APN IE : Nikon D5100, pellicule Kodachrome D40, etc... et cliquer  sur le bouton de sauvegarde.

 

 

Maintenant que mon profil est sauvegardé, il faut maintenant cliquer l'onglet "Noise Filter Setting".

 

 

 

 

Neat Video indique par la mention "Filtered" en haut à droite quand l'image visualisée est l'image filtrée. Un clic sur le bouton "Preview" fait passer alternativement de l'image filtrée à l'image originale (la mention "Filtered" passe à "Original"). Pratique car sans quitter le filtre. Une autre manipulation à connaitre est aussi de cliquer avec le bouton gauche de la souris sur l'image. A chaque fois qu'on clique et tant qu'on laisse le bouton gauche enfoncé, Neat maintient l'image originale.

 

Un bon départ est de sélectionner "Filter and Sharpen". Nous verrons plus loin comment « jouer » sur les différents curseurs pour améliorer encore plus le filtrage tout en préservant la qualité.

 

Maintenant on va tester notre profil. En bas à gauche, il y a la possibilité de sélectionner le facteur de zoom.

 

Sur notre beau ciel, horreur des marbrures.

 

  La raison est que le profil demande à être amélioré ou la tendance de la courbe n’est pas assez respectée (pourtant ce n’est pas trop mal mais...).

 

Il faut rechercher une autre image de référence.

 

 

 

 

 

J'ai trouvé une autre image. Mon profil tend à descendre plus bas vers le côté droit. Il faut garder la tendance de la courbe dans les 3 couleurs.

 

 

 

 

Le résultat semble maintenant OK : Il reste un très léger bruit mais il est uniforme.

 

Nous verrons plus loin comment retirer ce bruit subsidiaire.

 

 

4.1. L'écran Y FREQ

Depuis l'écran "Filtered", à l'aide de la souris, tout en maintenant le bouton gauche de la souris, je trace un rectangle sur une surface unie assez grand (en bleu)  pour isoler la zone de filtrage.

 

2 cas peuvent se produire : soit les zones Y hight, Y mid et Y low sont uniformes ou pas.

Si c'est uniforme le profil est bon pour usage après réglages, soit il faudra recommencer le profil ou tenter d’améliorer le filtrage (voir chapitre 5).

 

 

C'est uniforme même si dans les Y mid & Y Low,  on voit bien que c'est perfectible car on voit du grain (voir chapitre 5 pour les améliorations).

Il ne reste plus qu'à le sauvegarder sous un nom explicite et appliquer le filtrage en cliquant sur le bouton "Apply". Notre filtrage est sauvegardé, notre profil est sauvegardé, cette action referme l'écran de configuration. Nous sommes sur le premier écran de Neat Video.

Autre cas :

 

 

 

 

 

Ce n'est pas uniforme surtout dans le Y high. De plus, Neat affiche un 0%.

 

Il faut recommencer.

 

 

Ici, j'ai amélioré le profil. Neat m'affiche "un filtered" mais on voit encore des traces minimes dans les zones. Dans ce cas, le profil reste perfectible dans la lumière (Y).

 

Ici j'actionne le Cr Freq (le rouge moins Y), on voit que c'est bien.

 

 

 

 

Ici j'actionne le cb Freq (le bleu moins Y), on voit que c'est bien.

                        Il faut améliorer le canal Y pour mon profil.

4.2. Le profil est bon

En cliquant sur OK, nous refermons l'écran de paramétrage de Neat Video et revenons à l'écran de sélection des filtres.

 

 

Il ne reste plus qu'à regarder le résultat dans la fenêtre de prévisualisation et qui prend en charge les filtres.

 

 

 

5. Procédure Manuelle pour la création d’un profil

Là, c'est à l'utilisateur d'aider et guider Neat Video pour le calcul du bon profil.

Je vous invite à réunir le plus possible de vidéos qui ont été capturée par le même appareil. Il est possible durant la procédure manuelle, d’améliorer les résultats en trouvant dans l’ensemble des films le plus grand nombre de plans uniformes. De plus, c’est se garantir que le profil est compatible avec l’ensemble des films.

 

Il faut entrer dans la configuration de Neat Video.

Action Menu "Profile-> New"

 

A l'aide de la souris, on clique sur le coin supérieur gauche d'une zone unie et tout en maintenant le bouton gauche enfoncé, on part vers un coin inférieur droit. Le cadre  de sélection de la zone s'affiche en VERT. Si le cadre est plus petit, il sera en jaune, trop petit en rouge. Pour débuter, il faut absolument un cadre en vert (128x128 px). Idéalement, rechercher une zone pas trop claire au début. A l’expérience, il se trouve que le plus dur est de trouver des zones les plus foncées, pas trop noires mais juste grises.

 

Ensuite il faut cliquer sur le bouton "Auto Profile". Neat calcule à partir de la zone sélectionnée, la courbe et les points selon les couleurs RVB identifiées. L'objectif à terme est de les identifier le plus possible et au moins 95% ou plus.

 

 

 

 

Pas mal mais reste des points à trouver (ceux restés en jaune : ici, un bleu dans le sombre et les autres dans les hautes lumières dans les bleu + rouge + vert).

On clique sur Apply pour chercher une autre image.

 

 

 

Il faut regarder la courbe et voir si de nouveaux points sont ajoutés (nouvelles analyses). Ils sont repérables car plus gros que les autres.

 

 

Une autre solution est de cliquer alternativement sur les boutons rouge, vert et bleu pour visualiser par couleur les nouveaux points.

 

(Ici un nouveau point sur la courbe des rouges)

 

 

Nous allons rajouter ce nouveau point (et ceux trouvés des autres couleurs) par le bouton "Manual fine tune".

 

Le nouveau point de la couleur bleue est ajouté. (Point en bleu plus gros que les autres,  à droite).

 

Rappel : il faut rajouter manuellement les points qui descendent le plus vers le bas vers la droite par rapport aux points les plus à gauche ou respecte la tendance d’inclinaison.

 

  Maintenant on clique sur « Apply » et on sélectionne une autre image jusqu'à trouver des images pour rechercher tous les points restants.

Si en cliquant sur le bouton Manual Fine Tune, la courbe remonte de trop et ne suit pas la tendance de la courbe, il existe la solution de cliquer sur le bouton Undo (flèche bleue).

 

Il va arriver un moment où malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à trouver la zone pour une couleur/luminosité donnée. Il faudra peut-être réduire les dimensions de la zone pour cela. Cette solution reste acceptable pour quelques points mais à éviter pour le début.

 

S’il faut changer de film, le plus simple est de ne pas sortir du logiciel, il faut changer de clip, trouver une nouvelle image et affiner le profil. Si vraiment, vous devez quitter votre Host, il est possible de sauvegarder en l’état le profil. Il suffira de le charger et de continuer la procédure ultérieurement.

5.1. La meilleure solution : trouver tous les points

De fil en aiguille on complète le profil en trouvant de nouveaux points. Tant et si bien qu'à un moment Neat affiche un point bleu en haut à droite de l'écran pour signaler que le profil calculé est prêt à l'utilisation. On clique sur le bouton "Auto Complet" (voir plus bas pour terminer la procédure).

 

Là, si ce n'est pas déjà fait : on donne un nom + des indications et on le sauvegarde.

Il ne reste plus qu'à appliquer le filtrage souhaité (i.e. filter and sharpen) et on fait un bon test de filtrage pour examiner les résultats (rappelons que l'objectif est que notre profil puisse servir à l'ensemble de nos films).

5.2. La solution intermédiaire

Quand vous estimez avoir ajouté suffisamment de points mais que vous ne trouvez pas d'autres images pour trouver de nouveaux points, que le pourcentage dépasse  75-80% et qu’il ne reste plus que quelques points à analyser, vous pouvez cliquer sur le bouton « Auto Complete ».

 

Neat Video complète par un algorithme les points non trouvés et les aligne selon la tendance de la courbe du profil. Un conseil, assurez vous avant de cliquer sur « auto complete » qu’il n’existe pas d’images pour calculer les points manquants. La solution de laisser Neat calculer les points manquants n'est pas forcément la plus efficace.

 

 

 

Bien qu’après cet « Auto Complete », il vaut mieux ne plus modifier le profil, il faut savoir que c’est possible comme par exemple à trouver des nouveaux plans pour accentuer le sens du profil vers le plus bas à droite. C’est faisable mais attention à bien tester ce profil par la suite.

5.3. Le profil Viewer

Pour vous aider dans votre tâche, Neat Vido est doté un écran qui visualise la qualité d’un profil tout au long de sa fabrication. Il sert plus lors de la création en manuel d’un profil mais on peut faire appel à cet écran à tout moment pour constater la progression.

 

Depuis le plugin, il faut se positionner sur une image avec une grande zone unie et on fait un Profile->NEW. Ensuite, comme en procédure manuelle, on trace un rectangle et on clique sur le bouton « Auto Profile ». Une nouvelle courbe s’affiche. Ensuite on fait : menu Profile->Profile Viewer (Ctrl+I). Un nouvel écran affiche en détail le profil.

 

 

Comment interpréter les résultats :

 

Notre profil n’est pas trop mal (92%) mais on voit directement que pour l’uniformité du canal Y, on est à 92%. C’est très bien mais si on pouvait trouver mieux, les autres résultats seraient bien meilleurs.

 

Pour les canaux Cr et Cb, c’est bien.

 

Overall (global) : 4.5. Plus ce chiffre sera élevé plus mieux ce sera ainsi que tous les autres.

Tout ce qui est (dans l’exemple) > 4.5 est considéré comme bruit globalement et tout ce qui est en dessous comme détails. Donc plus les chiffres sont élevés, plus on aura de détails dans les fréquences.

 

Channel Components (en détail par canal) :

 

Canal Y : tout ce qui dépasse (dans l’exemple) 4.26 sera considéré comme bruit, en dessous comme détail.

Canal Cr : tout ce qui dépasse (dans l’exemple) 0.92 sera considéré comme bruit, en dessous comme détail.

 

Canal Cb : tout ce qui dépasse (dans l’exemple) 1.12 sera considéré comme bruit, en dessous comme détail.

 

Une information intéressante aussi : il y a du very low frequency Components : je vais pouvoir cocher la case correspondante dans le « Filter Setting »

5.3.1. Actions possibles à l’examen des résultats :

Il n’y a pas de méthode préconisée par l’auteur mais déjà on peut préparer le "Filter setting" pour tester :

(Selon l’exemple)

 

La fréquence Y concernant l’uniformité n’est que de 92%. On peut déjà augmenter dans le pavé Noise Levels le curseur Y de 5 à 10 %.

 

Le rapport Frequency « Y mid » = 2.73, « Y High » = 2.79 est de 2.1%. Soit on ne fait rien, Soit on augmente dans le pavé Noise Levels le curseur Mid à 5 %.

 

Le rapport Frequency « Y low » = 1.90, « Y High » = 2.79 est de 31.8%. On peut déjà augmenter dans le pavé Noise Levels le curseur Low de 25 à 30 %.

 

Mais le mieux est d’avoir encore un meilleur profil dès le départ, en procédure manuelle.

 

 

 

Comme nous venons de le voir, grâce au « Profile Viewver », on sait déjà sur quoi agir. Soit on prend un des presets mis à disposition et on teste, soit un personnalise son profil Setting au mieux en fonction du profil.

6. Le Filter Settings

 

Rappel : l’œil humain est plus sensible à la lumière que la couleur. Aussi il faut agir avec prudence avant de changer un des préréglages proposés par le filtre. Nous allons utiliser l’écran "Y Freq", "Cr Freq" et "Cb Freq" pour le faire.

 

Noise Levels :

C’est le niveau de sensibilité au bruit que Neat Video doit prendre en considération pour filtrer. Ceci pour les hautes fréquences (High, des arêtes saillantes), les moyennes fréquences (Mid, des arêtes modérément saillantes) et basses fréquences (Low, des contours). Rappelez-vous : tout ce qui dépasse un niveau est considéré comme du bruit. Il peut être tentant de pousser les curseurs mais attention à l’effet « Plastique ».

 

Ensuite le « Y » est pour traiter globalement tout ce qui concerne la lumière tout en gardant les sensibilités par fréquence.

 

Cr et Cb pour les couleurs.

 

Plus le curseur est à droite, plus Neat Video sera sensible au filtrage.

 

Noise Reduction Amounts :

C’est la partie quantité de filtrage ou amplification du filtrage à 6 canaux par fréquence.

 

Ici, on filtre à 100% les High, Mid et Low du canal Y mais comme le curseur Y est à 60%, on ne filtre qu’à 60% l’ensemble des canaux. Toujours pour garder le plus de détails. Il faut utiliser l’écran « Y Freq » pour affiner les réglages.

 

Les cases à cocher sur High quality et high resolution toujours cochés pour les meilleurs résultats.

 

Dans l’écran « Profile Viewer », on a vu qu’il y avait des « Low Freq », je coche la case correspondante et on vérifier dans l’écran « Y Freq ».

 

Le sharpening par fréquence une fois le filtrage bon. Il ne faut pas amplifier des mauvais filtrages.

7. Comment créer son profil de filtrage

A partir des données obtenues depuis l’écran « Profile Viewer » et grace au « Filter Setting » et l’écran « Y Freq », nous allons petit à petit générer un filtrage tout à fait adapté à notre profil (l’appareil de capture) et notre pellicule (ou support ou condition de capture) dans un premier temps et reconduire la procédure pour les canaux Cr & Cb si nécessaire (En général on ne touche pas au Cr & Cb sauf nécessité).

 

J’ai repéré une image présentant une grande surface unie,

 

Mon profil est calculé, je suis positionné dans l’onglet « Noise filter Setting »,

 

Pour débuter je sélectionne dans les profils mis à disposition le profil « Default».

 

 

 

Maintenant, je zoome à 100% et je me mets le viewer en normal. A partir de là, je trace un rectangle de grande dimension dans le viewer à l’aide de la souris. Le tracé est en bleu et devient la zone filtrée.

 

 

 

Maintenant on va basculer le viewer de « Normal » à « Y Freq »

 

Rappel : Si on clique sur le viewer à l’aide du bouton gauche de la souris, on passe de l’original au filtré

 

Mise en garde : Si votre profil n’est pas suffisamment correct, on le voit tout de suite. Ce n’est pas la peine « truquer le filtrage ». De toute façon le résultat s’en ressentira.

 

Le preview en situation normale avec un profile « default » sur une zone bien unie.

 

On pousse les curseurs si besoin selon les données du « Profile Viewer »

 

On va tout doucement réduire ce grain.

 

La première chose à faire est d’augmenter le filtrage. On va pousser le curseur de 60 à 80% de 5 en 5% pour vérifier. Ensuite on clique gauche avec la souris (+ enfoncé) et on vérifie pour chaque fréquence il n’y a plus de trace.

 

 

Je pousse le  curseur Y par palier de 5 en 5% jusqu’à trouver toutes les fréquences assez filtrées surtout dans le « Y High», le plus visible (dans les autres fréquences c’est moins sensible).

 

Attention aussi à l’effet inverse, un filtrage trop fort donne un effet « plastique » ou un effet d’images irréelles. Il a fallu atteindre les 75%, ce qui est beaucoup mais comme on traite de l’argentique, pour qu’enfin les fréquences semblent filtrées correctement même s’il reste de subsidiaires traces dans le « Y Mid » et « Y Low ».

 

 

Traces d’ailleurs qu’on ne distinguera pratiquement plus en remettant la luminosité à la normale. Personnellement, une fois les zones bien unies, je réduis de 5 à 10% le taux de filtrage pour me donner une marge se sécurité. Surtout si les quelques traces résiduelles ne sont pas dans « Y high ».

Il ne reste plus qu’à sauvegarder le profil de filtrage et vérifier le résultat !

Le résultat convient, on peut se permettre maintenant (et pas avant) à penser à du Smart Sharpening. Là, au moins on est certain de ne pas amplifier des mauvais pixels, du bruit.

 

 

On coche le « Y » du sharpening.

 

Comment régler les curseurs:

On a vu que dans le « Y Freq », je n’avais plus d’artéfacts. Je peux donc pousser le curseur assez franchement jusqu’à distinguer un infime halo autour des formes. 

Dans le « Y Mid », je pousse le curseur modérément : ça crée un effet équivalent à « accroitre la netteté dans les partie hors focus ».

Dans le « Y Low », j’accuentue l’effet équivalent à « accroitre la netteté dans les partie hors focus ».. Attention à ne pas trop pousser avec les curseurs « Y Mid » et « Y Low » : on a l’effet plastique même avec un bon profile.

 

Rappelons que c’est surtout dans le « Y high » que notre œil est le plus sensible.

 

L’intérêt de cette méthode est qu’à aucun moment, on a dit à Neat d’augmenter la sensibilité dans les fréquences (le bruit) sauf sous contrôle du « Profile Viewer » mais seulement la puissance de traitement dans les fréquences et du sharpening.

7.1. Sensibilité au bruit

Pourtant il existe des cas où il faut jouer un peu sur ces réglages. Malgré tout le soin à faire notre profil, même en poussant l’amplificateur « Y » à 80-90%, il existe des traces dans les basses et moyennes fréquences

 

On peut rattraper le coup pour ces fréquences mais très peu dans les hautes fréquences. Il faut savoir qu’en augmentant la sensibilité de traitement du bruit dans une fréquence, on s’expose à ce que celui-ci traite des bons pixels comme un bruit et Neat le filtrera.

 

 

 

On voit ici des petites traces de bruit (une petite poussière ?) sur une surface unie dans les « Y MID ».

 

 

 

En ayant juste poussé le « Y Mid » à 30%. Je n’ai plus de bruit.

 

Neat Video n’a pas vocation à retirer les poussières mais pour les toutes petites, y arrive quelque fois.

 

Ca peut marcher mais il faut avoir un très bon profil.

7.2. Mon profil n’était pas assez bon + les réglages trop poussés : effet plastique

 

8. Comparaisons avec d'autres solutions

 

 

On voit tout l’intérêt de bien filtrer/débruiter avant tout autre traitement.

9.  L’écran de performances

 

Neat Video sait exploiter les multi-cœurs et le GPU. Pour calculer la bonne combinaison, il faut demander à Neat Video de passer un Benchmark. Neat va calculer  s’il vaut mieux travailler à partir du(es) processeur(s), du GPU ou une combinaison des deux.

 

Menu Préférences -> Onglet Performance.

On coche CPU et GPU si cette option est disponible et on clique sur Benchmark..

(le résultat est de 15.4 fps)

 

 

Ensuite on clique sur le bouton Optimize.

 

Neat va alors calculer la meilleure combinaison entre le CPU et le GPU voire le mélange.

 

Il ne reste plus qu'à accepter.

10.  Quelques conseils

- Une image peut proposer plusieurs zones pour le calcul des points  de la courbe...

- N'hésitez pas à faire des allers-retours entre les onglets du profil et celui du filtrage. Cela permet de contrôler la qualité du profil et du filtrage,

- N'oubliez pas qu'on peut faire des sauvegardes, y compris intermédiaires,

- Tester et tester toutes vos vidéos pour trouver les zones afin d'obtenir un profil exhaustif à l'ensemble de vos clips.

- Passez doucement sur les boutons avec la souris, il existe des info-bulles... voir un exemple page 16 sur le bouton "Auto Complete"

- Tester et re-tester votre profil/filter setting dans différentes situations : ciel uni, gazon, scènes chargés de détails, des branches d’arbre, etc.

- Des fois il vaut mieux avoir un petit peu de grain que l’effet plastique. Si je vous disais que pour les films bluray à partir de capture numérique, les « Majors » rajoutent du grain artificiel pour que ce ne soit pas trop lisse (le grain de la peau par exemple).

- Habituez-vous au filtrage et ne pas trop le pousser. Notre œil a tendance à se créer les détails dans le bruit. En recherchant l’équivalent de détails inexistants, on est tenté de pousser les réglages.

 

11. L'interopérabilité entre host

Comme nous l'avons vu, nous avons la possibilité de sauvegarder nos profils et settings.

 

Le répertoire par défaut est :

C:\Users\\Documents\Neat Video for VirtualDub  : pour Virtualdub

C:\Users\\\Documents\Neat Video for After Effects : pour After effect

C:\Users\\\Documents\Neat Video AVX : pour Avid Media composer

 

Mais chacun a la faculté de sauvegarder les fichiers où bon lui semble. Dans ce cas, il faudra les charger explicitement depuis leur répertoire.

 

Ce qui est bien c'est que les fichiers profils et settings générés pour un host sont compatibles pour un autre host. La grande différence (et de taille) entre host, c'est la profondeur de couleur. Virtualdub est en 8 bits, After Effect et Avid Media composer sont en 32 bits (ce qui est le mieux).

 

 

 

 

 

L'écran de profil dans After Effect. L'interface homme/machine est exactement la même. (Tiens....c'est mon profil qui a été gratifié d'un point bleu....donc prêt)

 

 

 

 

 

12.    Liens utiles

Tous ces liens sont en anglais.
Le site :
http://www.neatvideo.com/

En détail, les plates-formes soutenues :
http://www.neatvideo.com/overview.html

Les caractéristiques entre versions :
http://www.neatvideo.com/featuremap.html

Je vous recommande vivement avant toute manipulation, même si c’est en anglais de regarder le tutorial disponible depuis le site NEAT VIDEO pour comprendre en image comment marche ce filtre.

Tutorial Vidéo : comment se faire un bon profil : partie 1 & 2.
http://www.neatvideo.com/tutorial-Neat-Video-Building-Good-Noise-Profile.html

Calibrer son appareil de capture avec une charte graphique. On filme (en super-8) le test et la totalité du profil est calculable d’un coup.
http://www.neatimage.com/testtarget.html

 

 

 

Visiteurs en ligne

Nous avons 7 invités en ligne

Connexion